• Grande Région de Montréal


Vous avez des fourmis charpentières?


Contactez-nous

Contactez le Service à la clientèle pour toute question.


Fourmis charpentière


LES FOURMIS MANGENT
Les fourmis charpentières sont bien connues pour causer des dommages aux structures en bois. Leur présence dans les maisons est également gênante lorsqu'elles y cherchent de la nourriture. Les fourmis charpentières se nourrissent à la fois de matières végétales et animales. Les insectes et autres petits invertébrés, de même que le miellat produit par les pucerons et d'autres insectes constituent leurs principales sources de nourriture. La présence d'aliments protéinés et sucrés à l'intérieur et autour des maisons attire également les ouvrières en quête de nourriture.

LES NIDS ET LES COLONIES
Les fourmis charpentières construisent leur nid dans le bois. Elles creusent des galeries, elles ne mangent pas le bois; elles le rejettent à l'extérieur de leurs galeries sous forme de fins copeaux qui ressemblent à de la sciure de bois.

Les fourmis charpentières forment de grandes colonies composées de centaines d'ouvrières (femelles stériles), de plusieurs mâles et femelles reproducteurs et d'une ou de plusieurs reines. Il arrive que des individus d'une colonie établie migrent vers une structure avoisinante, y fondant ainsi une colonie satellite de plus petite taille. Selon certains spécialistes, ce phénomène expliquerait la raison pour laquelle les fourmis charpentières envahissent les habitations.

DÉTECTEZ LES FOURMIS CHARPENTIÈRE
À l'extérieur, les fourmis charpentières peuvent loger dans des troncs d'arbres morts encore debout, dans des souches ou des billots, ou encore, sous des troncs qui jonchent le sol ou des pierres. Elles creusent parfois des galeries dans le bois sain, mais elles choisissent généralement les essences à bois mou comme le pin.

À l'intérieur, comme elles préfèrent le bois humide et pourri: la présence de fourmis charpentières peut révéler un problème d'humidité ou de décomposition des structures de bois. En plus de creuser des galeries dans les moulures, les escaliers et les cadres de fenêtres en bois, une colonie de fourmis peut construire son nid dans une maison sans attaquer le bois de charpente et infester les espaces vides entre les murs, les greniers ou les portes creuses.

  • Inspectez les endroits humides et mal ventilés ainsi que les endroits où le bois de charpente est exposé et ceux construits avec du bois en contact avec le sol.
  • Déterminez s'il s'agit bien d'une infestation de fourmis charpentières ou simplement de quelques individus qui errent dans la maison. Vérifiez des endroits précis à la recherche d'un grand nombre de fourmis, par exemple sous l'évier de cuisine.
  • Observez les fourmis en quête de nourriture ainsi que leurs déplacements. Il est possible qu'une piste mène à une colonie mère, à l'extérieur de la maison. (Il est à noter que les fourmis sont particulièrement actives après le coucher du soleil.)
  • Soyez à l'affût des essaims de fourmis ailées qui cherchent à s'échapper à l'extérieur, généralement au printemps.
  • Surveillez les accumulations de copeaux semblables à de la sciure de bois à l'extérieur des galeries de fourmis ainsi que les fentes dans les boiseries.
  • Essayez de reconnaître le bruit d'une colonie de fourmis en activité, un bruissement sec. Ce son est plus facile à entendre la nuit, lorsque les fourmis sont plus actives et la maison silencieuse. Utilisez un verre à vin ou un stéthoscope pour ausculter les murs.


RÉGLEZ LE PROBLÈME
Appelez-nous pour obtenir une estimation gratuite.

Contactez-nous